Du côté des Bergers picard

Parler de votre chien berger picard, la vie à ses côtés, vos activites.


    caresses, aboiements et immobilité

    Partagez
    avatar
    odile24

    Messages : 1393
    Date d'inscription : 02/08/2011
    Age : 62
    Localisation : Dordogne

    caresses, aboiements et immobilité

    Message  odile24 le Mar 9 Aoû - 8:22

    J'ai lu avec un immense intérêt un échange de vues déjà ancien à propos des aboiements intempestifs qui suivent les caresses d'un inconnu. C'est un cas que je connaissais déjà bien avec mon premier Picard, qui avait une si bonne bouille que beaucoup de gens dans la rue voulaient le caresser. Il se laissait faire et dès que les caresses cessaient, il se mettait à aboyer furieusement, au grand désarroi des gens… et à mon grand embarras. Et voilà que l'autre jour, j'emmène ma petite Sunka de cinq mois à la gare, pour la familiariser avec un nouvel environnement potentiellement stressant. En attendant le train, je m'assieds sur un banc, la chienne un peu inquiète couchée à mes pieds, voyant passer à sa hauteur les valises à roulettes, les enfants qui courent, etc. Une dame vient s'asseoir à côté de nous et évidemment, le charme des Picards opérant, tend la main vers la toutoune, fait des petits bruits amicaux. Sunka se lève, s'approche, léchouille la main tendue (elle avait tout de même la queue un peu basse mais qui remuait), se laisse caresser et dès que la dame arrête, bingo, deux pas en arrière, crinière hérissée, aboiements furieux et grondements tout à fait inamicaux. Heureusement la dame était sympa, a compris qu'elle était un peu stressée dans cet environnement nouveau et nous avons bavardé à propos d'éducation canine. J'étais embêtée quand même et en ai parlé à l'éducateur canin dès la séance d'école suivante. Il m'a dit — ce que le forum m'a confirmé — que la position statique était anxiogène pour les chiens et que j'aurais dû proposer à la dame d'aller faire quelques pas ensemble. Pas toujours facile quand on ne connaît pas les gens ! javascript:emoticonp('Rolling Eyes')Et il n'est pas facile non plus de demander aux gens de ne pas caresser le chien, ou surtout de le caresser "par en bas" et non "par en haut", etc. C'est ce que j'avais fini par faire avec Marouf, mon premier Picard, pour éviter les ennuis (notamment avec les enfants, très attirés par nos poilus !). Pensez-vous que ce soit la seule solution ? Quand je me promène dans la rue (je fais des séances "bain de foule" quotidiennes en profitant de la présence actuelle de nombreux touristes dans mon village), Sunka se laisse caresser sans problème (enfin, avec un peu de méfiance quand même, mais elle n'aboie pas). Il est vrai que nous sommes "en mouvement"… Et elle connaît bien les lieux maintenant, a pris l'habitude de tout ce monde, des poussettes, des enfants avec des énormes glaces, des petits chiens qui jappent, bref, du monde.
    Si vous avez des conseils à ce sujet, ou des récits d'expérience…
    avatar
    hermione

    Messages : 1024
    Date d'inscription : 05/01/2009
    Localisation : Gironde

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  hermione le Mar 9 Aoû - 9:36

    A son âge et avec le soin que tu apportes à son éducation ta chienne devrait déjà avoir intégré certaines bases, notamment au niveau de la sociabilité. Qu'elle ne veuille pas se laisser caresser n'est pas forcément gênant mais l'attitude de soumission et de crainte que tu décris précédant une attitude "agressive" en suivant n'est pas bonne. Tu t'en doutes, et c'est pour cela que tu t'interroges... Pour commencer je ne mettrai pas toutes les difficultés en même temps, ne la confronte pas à des environnements stressants type gare ou vide grenier pour travailler la sociabilité, ça ne sert à rien, le chien, noyé dans la masse humaine ne réagit plus mais n'apprends rien, bien au contraire. Favorise des rencontres avec des gens qui connaissent les chiens, voire même qui en ont, dans des lieux ouverts, en liberté, cela permettra a Sunka d'approcher les gens à son rythme, lorsqu'elle se sera informée... Un chien timide a besoin de temps et d'observation pour être en confiance, c'est plus compliqué mais il faut respecter cela sinon on risque de le braquer pour de bon et de le rendre carrément peureux et rien n'est plus dangereux qu'un chien peureux...

    Tu dois faire en sorte que ta chienne ne soit pas confrontée à des caresses d'inconnu pour le moment, les mauvaises expériences les marquent beaucoup et il est toujours plus compliqué de rééduquer un chien que de lui donner tout de suite de bonnes bases.
    avatar
    odile24

    Messages : 1393
    Date d'inscription : 02/08/2011
    Age : 62
    Localisation : Dordogne

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  odile24 le Mar 9 Aoû - 9:57

    Merci pour tes précieux commentaires ! Je vais continuer les promenades en ville, qui n'ont pas l'air de l'inquiéter. Au contraire, à l'heure habituelle, elle vient même me chercher pour sortir. Dans la rue, ce sont généralement des gens qui ont l'habitude des chiens qui viennent la caresser, ils s'accroupissent, se font renifler, bref, agissent comme il faut et elle réagit positivement, ce qui me rassure pour la suite. Des gens et des chiens, elle en voit toutes les semaines au club d'éducation. Elle connaît tout le monde maintenant et est très amicale avec les humains comme avec les chiens. Aucun problème de ce côté. A la maison, il lui faut un peu de temps avec les visiteurs, mais tout se passe bien au bout d'un moment. En promenade dans les bois, elle est très protectrice (enfin, c'est comme ça que je l'interprète, elle aboie et se met entre les intrus et moi) quand on croise du monde (ce qui est rare) mais n'insiste pas et passe son chemin tranquillement dès que je lui dis que tout va bien, qu'ils ont le droit d'être là. Il est vrai qu'à ce moments là, elle est en liberté, sans laisse, et en mouvement… J'essaie d'anticiper et de la rappeler quand j'aperçois quelqu'un mais comme elle est souvent devant moi et que les sentiers sont étroits et tortueux, elle me devance souvent. Après tout, quelques aboiements ne me dérangent pas dans ces circonstances !
    avatar
    Noiserik

    Messages : 3133
    Date d'inscription : 10/03/2009
    Localisation : Essonne

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  Noiserik le Mar 9 Aoû - 14:48

    Odile, la seule véritable obligation pour toi et Sunka envers les humains, c'est qu'elle ne les morde pas. Le reste a peu d'importance en comparaison.

    C'est TA chienne, et il n'y a aucune obligation pour toi (malgré ce qu'en disent certains trop-bien-pensants-moralisateurs des clubs et des bouquins) à la laisser caresser par qui que ce soit, surtout par des inconnus ou des gens qui s'y prennent mal. Tu n'as pas à en être gênée, c'est TOI qui décides, peu importe ce qu'ils en penseront. Eventuellement tu leur dis qu'elle a des puces ou une maladie de peau contagieuse Wink
    Tout comme on n'a pas à forcer son enfant à se laisser embrasser par toute personne qui le souhaite.

    Il est bien plus important que ta petite chienne puisse évoluer à son rythme dans un contexte non stressant où elle n'aura que des expériences positives, comme celui où tu l'emmènes régulièrement. L'accoutumance au reste se fera progressivement, sans forcer.
    Ne la laisse caresser que si elle-même manifeste une envie spontanée et débordante de caresses, si elle en prend l'initiative, pas si elle se laisse simplement faire par des inconnus qui l'auront plus ou moins amadouée : cela reste quand même une contrainte, je dirais presque en exagérant les termes : un viol, dans la mesure où ils brûlent les étapes en la caressant dès la première rencontre.

    Il ne faut pas confondre sociabilité (= tolérance de l'entourage et absence d'agressivité = obligatoire) et manifestation de sympathie forcée (= acceptation de caresses de la part du premier venu = pas nécessaire). Si le chien se recule ou qu'il ne manifeste pas d'enthousiasme, qu'on le laisse tranquille, et qu'on ne le pousse pas dans ses retranchements. Principe élémentaire de précaution. Ce n'est pas une peluche à la disposition de ceux qui ont envie de câlins.
    avatar
    odile24

    Messages : 1393
    Date d'inscription : 02/08/2011
    Age : 62
    Localisation : Dordogne

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  odile24 le Mar 9 Aoû - 15:04

    J'avais déjà adoré tes réponses au forum précédent sur le sujet, et je te retrouve parfaitement ici… Tu as évidemment raison ! Les maladies de peau, je pense que c'est très bien !!!
    Je pense qu'un des MES problèmes (pas ceux de Sunka) vient de la transition entre Labradors (2 successivement) et Picard. Après avoir dû réfréner les élans de sympathie de mes chiens à l'égard de tout ce qui ressemblait à un être humain, me voilà obligée de freiner les élans de sympathie des êtres humains. Je t'avouerai que je préfère la réserve du Picard au caractère envahissant du Labrador et à son affection débordante à l'égard de tous (j'étais passée de l'un à l'autre un peu sous la pression sociale, les mères de mes très jeunes enfants à l'époque ayant l'air impressionnées et effrayées par mon très grand Picard — trop grand pour être confirmé, tu imagines la bête !— , qui n'a cependant jamais mordu personne, alors que les Labradors à tort ou à raison ont la cote à la sortie des écoles…). Si je retourne à la gare, je me promènerai tranquillement sur le quai ou alentours au lieu d'inviter aux contacts en m'installant sur un banc. Il faut que je retrouve mes habitudes picardières après tout ce temps !
    En tout cas, vous êtes toutes adorables de prendre un peu de votre temps pour répondre à toutes ces interrogations. Merci !
    avatar
    hermione

    Messages : 1024
    Date d'inscription : 05/01/2009
    Localisation : Gironde

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  hermione le Mar 9 Aoû - 17:59

    Je suis entièrement d'accord avec Noiserik sauf sur un point. La réaction de Sunka est inapropriée, qu'elle refuse la caresse, c'est une chose, mais qu'elle l'accepte, avec des signes de soumission, puis réagisse ensuite avec une peur agressive c'est un point à ne pas négliger, laisses lui du temps mais sois vigilante vis à vis de ce type de réaction.
    avatar
    odile24

    Messages : 1393
    Date d'inscription : 02/08/2011
    Age : 62
    Localisation : Dordogne

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  odile24 le Mar 9 Aoû - 18:14

    Comme je le disais, j'ai vécu exactement la même chose avec mon premier Picard, et j'en viens à me demander si d'une certaine façon, ce n'est pas moi qui projette une certaine nervosité sur mes chiens dans ces circonstances… Sunka est tout de même très méfiante avec les étrangers — tout à l'heure, dans les bois, on a croisé un chasseur de champignons, elle l'a évité en aboyant, est revenue au pied mais quelques instants plus tard, elle filait derrière lui toujours en aboyant comme une furie, avant de revenir docilement à mon appel… Histoire de voir s'il était bien parti ? Ambivalence comme le dit Hermione entre peur et agressivité ? Elle est encore bien jeune, mais je préférerais évidemment qu'elle soit plus cool avec les gens qu'on croise… sans pour autant aller faire des bisous à tout le monde (j'ai adoré ta comparaison avec les enfants Noiserik, c'est vrai que c'est moi qui aurais mordu si un étranger avait cherché à les embrasser !)
    avatar
    Noiserik

    Messages : 3133
    Date d'inscription : 10/03/2009
    Localisation : Essonne

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  Noiserik le Mar 9 Aoû - 18:22

    hermione a écrit: La réaction de Sunka est inapropriée... qu'elle l'accepte, avec des signes de soumission, puis réagisse ensuite avec une peur agressive c'est un point à ne pas négliger, laisses lui du temps mais sois vigilante vis à vis de ce type de réaction.
    Je suis d'accord avec toi, Hermione, sur ce point-là.

    Contenu sponsorisé

    Re: caresses, aboiements et immobilité

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 8:44